• 30 novembre 2016
  • 17:00

U 30 di Nuvembri di u 2016 [17 H] Funtana di Acqua in sù

Sant’Andria

Petits et grands vont frapper à votre portes, Surtout n’ayez pas peur !!
Préparez des friandises, des fruits, du charbon !
Merci de votre Accueil.

Horaires de départ : 17 H 00
Organisé par A.P.E. a Scola di Sari d’Orcino

“Connaissez vous l’origine de cette fête ?”

En Corse, ce jour symbolise la fin de l’automne et marque par-dessus tout l’attachement populaire aux valeurs de partage et de solidarité.
Traditionnellement, le 11 novembre et la Saint Martin marquaient la fin des récoltes et le début des rigueurs hivernales dans beaucoup de pays d’Europe. C’est à cette période que les récoltes étaient mises en réserve, et qu’une part était gardée pour les plus démunis. La quête de nourriture à la Saint André permettait ainsi aux nécessiteux d’assurer leur survie tout en épargnant leur dignité.
De ce fait, dans la pricantula* , le 30 novembre, on tapait aux portes en demandant à boire et à manger.
Or dans notre société, la notion de nécessité a progressivement été diluée et c’est sans doute un peu pour cela que certains villages ne fêtent plus Sant’Andria aujourd’hui.
Cependant l’aspect festif a été conservé : farandoles, déguisement, distribution de gâteaux, biscuits, châtaignes, fruits…
C’est le «Sermon de la montagne» qui est à l’origine de la pratique du porte à porte.
Tous les ans le soir du 30 novembre se déroule en Corse la fête de Sant’Andria.

Le sermon de la montagne

Lors du « sermon sur la montagne », Jesus donna cinq pains et deux poissons à la demande de l’apôtre André afin de nourrir une grande foule qui était venue l’écouter.
André, l’apôtre devenu Saint André, était le premier des douze apôtres à avoir rejoint Jésus.
Il fut crucifié par les Romains sur une croie diagonale, le 30 Novembre de l’an 60.

Source : paesedilava.com